Ordinateur portable HP Compaq 6710b

image

Matériel

Spécifications complètes HP6710b

Objet Description
Name HP-Compaq 6710B
Processor Intel Core 2 Duo T7500 2.2GHz
Screen 14.1“ WXGA
RAM 1GB
HDD 120GB
Optical Drive DVD+-RW
Graphics Intel Graphics Media Accelerator X3100
Network 10/100/1000 Ethernet, Intel 3945 802.11g Wireless, Bluetooth
Other 4 x USB2.0, 1 x Firewire

Compatibilité linux

Device Compatibility Comments
Processor Yes  
Screen Yes  
HDD Yes  
Optical Drive Yes  
Graphics Yes See notes below
Sound Yes  
Ethernet Yes  
Wireless Yes Use the ipw3945 module; also make sure “LAN/WLAN switching is turned off in the BIOS settings
Bluetooth Yes RFKILL=Y in kernel, follow any guide then
56K Modem Not Tested  
USB Yes  
Firewire Yes  
Card Reader Yes Can be problematic to get running, see http://mmc.drzeus.cx/wiki/Controllers/Ricoh?highlight=%28ricoh%29
PCMCIA Not Tested  

Archlinux

Image archlinux-2017.08.01-dual.iso

Boot image archlinux-2017.05.01-x86_64.iso sur clé USB

loadkeys fr

Partitionnement du disque

ATTENTION , le disque est sur /dev/sdb
Outil de partitionnement

fdisk /dev/sdb

Partitions à créer:

  • partition 1 , type 8E linux LVM taille 55.9G

LVM

# Volume Physique (Physical Volume)  
pvcreate /dev/sdb1  
# Groupe de Volume (Volume Group)  
vgcreate hp6710b-vg /dev/sdb1  
# Volume Logiques (logical Volume)  
lvcreate -L 2G -n swap hp6710b-vg
lvcreate -L 20G -n root hp6710b-vg
lvcreate -l 100%FREE -n home hp6710b-vg

Système de fichiers

Type de fichier swap pour la partition swap

mkswap /dev/hp6710b-vg/swap

Type de fichier ext4 pour les autres partitions

mkfs.ext4 /dev/hp6710b-vg/root
mkfs.ext4 /dev/hp6710b-vg/home

Archlinux ,installation de base

Activation swap

swapon /dev/hp6710b-vg/swap

Points de montage

mount /dev/hp6710b-vg/root /mnt  
mkdir /mnt/home
mount /dev/hp6710b-vg/home /mnt/home

modifier le fichier /etc/pacman.d/mirrorlist pour ne garder qu’un seul miroir
passer la commande suivante avant la première ligne pacstrap :

export LANG=C

lancer l’installation des paquets de base et développement

pacstrap /mnt base base-devel

NOTE : Il est possible de se connecter en ssh pour la suite de l’installation:
1-Modifier le mot de passe root : passwd
2-Relever l’adresse IP :ip addr
3-Lancer sshd : systemctl start sshd.socket
4-Depuis le poste distant : ssh root@adresseIP

Si vous voulez avoir syslog en parallèle avec journald (pour avoir des fichiers texte par exemple), il suffit d’installer syslog-ng, puis de l’activer systemctl enable syslog-ng.service

pacstrap /mnt zip unzip p7zip alsa-utils mtools dosfstools lsb-release

générer le fichier /etc/fstab qui liste les partitions présentes avec les UUID des partitions

genfstab -U -p /mnt >> /mnt/etc/fstab

chargeur de démarrage Grub2/Bios . Le paquet os-prober est indispensable pour un double démarrage.

pacstrap /mnt grub os-prober

Passage en chroot

arch-chroot /mnt

Clavier en mode texte

nano /etc/vconsole.conf

Ajouter

KEYMAP=fr-latin9
FONT=lat9w-16

Localisation

nano /etc/locale.conf

Ajouter

LANG=fr_FR.UTF-8
LC_COLLATE=C

Il faut supprimer le # au début de la ligne fr_FR.UTF-8 UTF-8 dans le fichier /etc/locale.gen

nano /etc/locale.gen

puis exécuter:

locale-gen

spécifier la locale pour la session courante

export LANG=fr_FR.UTF-8

fuseau horaire de Paris

ln -sf /usr/share/zoneinfo/Europe/Paris /etc/localtime

on a une machine en mono-démarrage sur Archlinux, et on peut demander à ce que l’heure appliquée soit UTC

hwclock --systohc --utc

modifier le fichier /etc/mkinitcpio.conf

nano /etc/mkinitcpio.conf

et ajouter lvm2 entre block et filesystems dans les HOOKS
puis exécuter mkinitcpio qui est un script shell utilisé pour créer un environnement qui se chargé en premier en mémoire :

mkinitcpio -p linux

générer le fichier de configuration grub

grub-mkconfig -o /boot/grub/grub.cfg

nom de la machine /etc/hostname

echo "hp6710b" > /etc/hostname

installation grub en mode bios

grub-install --no-floppy --recheck /dev/sdb

mot de passe root

passwd root

réseau networkmanager

pacman -S networkmanager
systemctl enable NetworkManager

Récupérer la dernière liste miroir en utilisant Reflector

pacman -S reflector rsync curl
cp /etc/pacman.d/mirrorlist /etc/pacman.d/mirrorlist.bak   # sauvegarder la liste de rétroaction actuelle
sudo reflector --verbose -l 50 -p https --sort rate --save /etc/pacman.d/mirrorlist  # filtrer 50 derniers serveurs HTTPS synchronisés triés par taux de téléchargement

on veut avoir accès à l’outil yaourt, il faut modifier /etc/pacman.conf

nano /etc/pacman.conf

et ajouter ceci à la fin du fichier

[archlinuxfr]
SigLevel = Never
Server = http://repo.archlinux.fr/$arch

Installer yaourt

pacman -Syy   # mise à jour des dépôts
pacman -S yaourt

Une fois yaourt installé, on peut enlever sans aucun risque les lignes en question.

pacman -Syy   # mise à jour des dépôts

On peut maintenant tout quitter, démonter proprement les partitions et redémarrer.

exit
umount -R /mnt
reboot

Premier démarrage

Problème de démarrage sur HP6710b

https://bugs.freedesktop.org/show_bug.cgi?id=96781

[drm:drm_atomic_helper_commit_cleanup_done [drm_kms_helper]] *ERROR* [CRTC:26:pipe A] flip_done timed out

[...]

I just discovered that the workaround described in bug 93782, comment 40 also solves the flip_done timout on my machine (kernel 4.9.5-100.fc24.x86_64). All hangs are now gone and dmesg is clean.

Just add

video=SVIDEO-1:d

Il faut passer en mode édition (e) sur GRUB et ajouter en fin de la ligne linux

video=SVIDEO-1:d

puis appuyer sur F10 ,vous arrivez sur hp6710b login:
Se connecter avec root

Modifier paramétrage grub (hp6710b)

Suite erreur démarrage , modifier grub

nano /etc/default/grub

Modifier la ligne GRUB_CMDLINE_LINUX=””

GRUB_CMDLINE_LINUX="video=SVIDEO-1:d"

Reconfigurer grub

sudo grub-mkconfig -o /boot/grub/grub.cfg

Openssh

Installation et lancement

pacman -S openssh

Validation

systemctl enable sshd.socket

Supprimer accès root dans fichier /etc/ssh/sshd_config

PermitRootLogin no

Lancement SSH

systemctl start sshd.socket

Utilisateur

créer un utilisateur avec la commande suivante

useradd -m -g users -c 'hpone hp6710b' -s /bin/bash hpone
passwd hpone

Modifier sudoers pour accès sudo (installé par défaut avec archlinux) sans mot de passe à l’utilisateur hpone

echo "hpone     ALL=(ALL) NOPASSWD: ALL" >> /etc/sudoers

Se connecter SSH avec utilisateur hpone

ssh hpone@192.168.0.24

Multimédia

Les outils en place, on lance alsamixer , pour configurer le niveau sonore de Master
Sauvegarder le paramétrage précédent , on exécute alsactl store
installer l’ensemble des greffons gstreamer qui donneront accès aux fichiers multimédias

sudo pacman -S gst-plugins-base gst-plugins-good gst-plugins-bad gst-plugins-ugly gst-libav  

Xorg

Ordinateur portable avec pavé tactile , on installe xf86-input-libinput
Carte graphique Intel , on installe xf86-video-intel
ATTENTION depuis version archlinux de mai 2017 les paquets xorg-utils xorg-server-utils n’existent plus

sudo pacman -S xorg-server xorg-xinit xorg-xmessage xorg-apps xf86-input-mouse xf86-input-keyboard xdg-user-dirs xf86-video-intel xf86-input-libinput

installation des polices.

sudo pacman -S xorg-fonts-type1 ttf-dejavu artwiz-fonts font-bh-ttf \
          font-bitstream-speedo gsfonts sdl_ttf ttf-bitstream-vera \
          ttf-cheapskate ttf-liberation \
          ttf-freefont ttf-arphic-uming ttf-baekmuk # Polices pour sites multilingue

Outils et applications

On commence par tout ce qui est graphique : gimp, cups (gestion de l’imprimante) et hplip (si vous avez une imprimante scanner Hewlett Packard). Le paquet python-pyqt5 est indispensable pour l’interface graphique de HPLIP, firefox fr:

sudo pacman -S cups gimp gimp-help-fr hplip python-pyqt5 firefox-i18n-fr git

LibreOffice (facultatif)

pacman -S libreoffice-fresh-fr

timedatectl ,synchroniser avec un serveur de temps

Editer du fichier de configuration timesyncd.conf :

sudo nano /etc/systemd/timesyncd.conf

Définir les serveurs de temps :

[Time]
NTP=
FallbackNTP=0.arch.pool.ntp.org 1.arch.pool.ntp.org 2.arch.pool.ntp.org 3.arch.pool.ntp.org

Activer la synchronisation :

sudo timedatectl set-ntp true

Après synchronisation

timedatectl
                      Local time: lun. 2017-10-30 13:41:34 CET
                  Universal time: lun. 2017-10-30 12:41:34 UTC
                        RTC time: lun. 2017-10-30 12:41:34
                       Time zone: Europe/Paris (CET, +0100)
       System clock synchronized: yes
systemd-timesyncd.service active: yes
                 RTC in local TZ: no

Pour stopper la synchronisation :

sudo timedatectl set-ntp false

Environnement Bureau XFCE

Installer Xfce avec vlc (vidéo),lightdm

sudo pacman -S xfce4 xfce4-goodies gvfs vlc xarchiver galculator evince ffmpegthumbnailer xscreensaver system-config-printer

Pour avoir le bon agencement clavier dès la saisie du premier caractère du mot de passe, il faut entrer la commande suivant avant de lancer pour la première fois lightdm :

sudo localectl set-x11-keymap fr

Installation lightdm et du gestionnaire graphique

sudo pacman -S lightdm-gtk-greeter-settings  # install lightdm ,lightdm-gtk-greeter et lightdm-gtk-greeter-settings

Il faut se connecter sur la machine en utilisateur (pas avec le terminal ssh) Pour lancer Xfce sur la machine, il faut entrer dans un premier temps :

sudo systemctl start lightdm

On doit arriver sur la page de connexion identifiant mot de passe à saisir
Choisir les paramètres tableau de bord par défaut

Et si tout se passe bien, on peut continuer sur le terminal ssh :

sudo systemctl enable lightdm

network-manager-applet pour la gestion des connexions réseau ,keepassx pour la gestion des mots de passe , cheese pour la vidéo

sudo pacman -S gedit keepassx terminator filezilla nmap minicom iw network-manager-applet cheese zenity pulseaudio

Icônes et thème “numix”

yaourt -S numix-gtk-theme numix-circle-icon-theme-git numix-square-icon-theme-git menulibre

Effacer les paquets orphelins

yaourt -Qdt

Dossier Keepassx et ssh

mkdir ~/{.keepassx,.ssh}

Dossier Private (ecryptfs)

Ecryptfs est un outil pour créer un dossier privé (~/Private*), *chiffré et inaccessible aux autres utilisateurs

sudo pacman -S ecryptfs-utils       # installation
sudo modprobe ecryptfs              # charger le module ecryptfs

Configuration

ecryptfs-setup-private
Enter your login passphrase [hpone]:                            # mot de passe de connexion utilisateur
Enter your mount passphrase [leave blank to generate one]:      # ne rien saisir

Dans le cas d’une génération automatique de la passphrase de montage , il faut la déchiffrer pour pouvoir la sauvegarder

ecryptfs-unwrap-passphrase ~/.ecryptfs/wrapped-passphrase
Passphrase:                         # saisir mot de passe de connexion utilisateur
XXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXX

Enregistrez votre phrase secrète dans un lieu sûr, elle sera requise pour récupérer vos données ultérieurement.
Montage automatique à chaque ouvertion de la session utilisateur ,modifier le fichier /etc/pam.d/system-auth

sudo nano /etc/pam.d/system-auth
#%PAM-1.0

auth      required  pam_unix.so     try_first_pass nullok
auth      required  pam_ecryptfs.so unwrap
auth      optional  pam_permit.so
auth      required  pam_env.so

account   required  pam_unix.so
account   optional  pam_permit.so
account   required  pam_time.so

password  optional  pam_ecryptfs.so
password  required  pam_unix.so     try_first_pass nullok sha512 shadow
password  optional  pam_permit.so

session   required  pam_limits.so
session   required  pam_unix.so
session   optional  pam_ecryptfs.so
session   optional  pam_permit.so

Client Owncloud

Installation client owncloud et dépendances

yaourt -S owncloud-client gnome-keyring libgnome-keyring

Trousseau de clé avec mot de passe idem connexion utilisateur

Les dossiers synchronisés https://cinay.pw/nextcloud .keepassx –> ~/.keepassx
Les dossiers synchronisés https://cinay.pw/nextcloud scripts –> ~/scripts

Veille écran

Installer par défaut sur archlinux (xscreensaver)

Création d’un script pour Activer/Désactiver le programme de mise en veille xscreensaver
Prérequis : zenity ,installé précédemment
Le script ~/scripts/veille.sh

mkdir ~/scripts
nano ~/scripts/veille.sh
#!/bin/bash
# veille.sh


# Détecter si xscreensaver est actif
if [ "$(pidof -s xscreensaver)" ]; then
    arret=false
    zenity --question --title "veille" --ok-label="Oui" --cancel-label="Non" --text "Economiseur Ecran ACTIF\n\n DESACTIVER ?"
    if [ $? = 0 ]
    then
            echo "ARRET daemon xscreensaver ..."
            xscreensaver-command -exit
            sleep 3
    fi
else
    arret=true
    zenity --question --title "veille" --ok-label="Oui" --cancel-label="Non" --text "Economiseur Ecran NON ACTIF\n\n ACTIVER ?"
    if [ $? = 0 ]
    then
            echo "DEPART daemon xscreensaver ..."
            xscreensaver -nosplash &
            sleep 3
    fi
fi

Le rendre exécutable

chmod +x ~/scripts/veille.sh

Création lanceur XFCE en utilisant Editeur de menus ou manuellement :

mkdir ~/.local/share/applications/  #création dossier **applications** si inexistant
nano ~/.local/share/applications/menulibre-veille-ecran.desktop

Contenu :

[Desktop Entry]
Version=1.0
Type=Application
Name=Activer/Désactiver veille écran
Icon=/usr/share/icons/gnome/32x32/apps/preferences-desktop-screensaver.png
Exec=sh /home/hpone/scripts/veille.sh
Path=/home/hpone/scripts
NoDisplay=false
Categories=Utility;X-XFCE;X-Xfce-Toplevel;
StartupNotify=false
Terminal=false

Son

yaourt -S pulseaudio pavucontrol

Lancement

pulseaudio --start
sudo usermod -aG audio $USER

Ouvrir pavucontrol
Audio interne Stéréo analogique
Port : Speakers

Journalctl

Ajout utilisateur courant au groupe systemd-journal et adm

sudo gpasswd -a $USER systemd-journal
sudo gpasswd -a $USER adm

Lignes non tronquées ,ajouter au fichier ~/.bashrc

echo "export SYSTEMD_LESS=FRXMK journalctl" >> /home/$USER/.bashrc

Prise en compte après déconnexion/reconnexion utilisateur

Personnaliser XFCE

Menu Paramètres –> Apparence

  • Style : Xfce-flat
  • Icônes : Numix Square
  • Polices : Cantarell 10 (DPI 96 par défaut , 85 pour cette machine avec affichage 1200x800)

Menu Paramètres –> Gestionnaire de fenêtres -> Style : Numix

Modification du tableau de bord , clic-droit –> Tableau de bord –> Préférences de tableau de bord
Tableau de bord 1

  • Ajouter des éléments –> Menu whisker ,Mise à jour météo ,Greffon PulseAudio ,Afficher le bureau et Moniteur de batterie
  • Verrouiller tableau de bord
  • Masquer automatiquement le tableau de bord Jamais
  • Taille d’une ligne (pixels) 25
  • Boutons d’action idem dans apparence , actions Déconnexion

Eléments tableau de bord 1

  • Affichage date et heure, format personnalisé dans Horloge : %e %b %Y %R
  • Copie d’écran , installation sudo pacman -S xfce4-screenshooter puis ajouter Captures d’écran

Après validation tableau de bord, clic droit sur icône capture écran puis Propriétés -> Zone à capturer : Sélectionner une zone

image

Menu –> Applications favorites

  • Utilitaires -> Emulateur de terminal : /usr/bin/terminator “%s” (icône terminator)

Menu Paramètres –> Bureau

  • Fonds d’écran image /usr/share/backgrounds/
  • Icônes : Tout décocher dans Icônes par défaut

Gestionnaire de fichier Thunar

  • Edition –> Préférence ,ongle Comportement Ouvrir le dossier dans un nouvel onglet

image

Fonction recherche ,installer les logiciels

yaourt -S catfish mlocate
  • Edition –> Configurer les actions personnalisées ,ajouter (+)

imageimage

Ajoutez la recherche d’historique de la ligne de commande au terminal.
Tapez un début de commande précédent, puis utilisez shift + up (flèche haut) pour rechercher l’historique filtré avec le début de la commande.

# Current user only
echo '"\e[1;2A": history-search-backward' >> ~/.inputrc
echo '"\e[1;2B": history-search-forward' >> ~/.inputrc

Impression

Si l’imprimante est connectée directement à votre système ou si vous avez accès à une imprimante réseau IPP alors installez un serveur CUPS local. Démarrer CUPS ,le serveur peut-être démarré de la même façon que tout autre service avec systemd. Pour la session en cours:

sudo systemctl start org.cups.cupsd.service

automatiquement à chaque démarrage:

sudo systemctl enable org.cups.cupsd.service

Installation du scanner
Coté logiciel il vous faudra sane et son interface graphique xsane, ainsi qu’éventuellement xsane-gimp le plugin pour gimp.

yaourt -S sane xsane xsane-gimp 

Imprimante réseau HP ,ouvrir un terminal sur la machine

sudo -s
hp-setup

Imprimantes NON visibles dans le navigateur : yaourt -S gtk3-print-backends

Paramétrer firefox

Préférences :

  • Général : Toujours demander où enregistrer les fichiers , afficher une page vide au démarrage
  • Recherche : DuckDuckGo ,moteur de recherche par défaut
  • Vie privée : Ne jamais conserver l’historique et redémarrage firefox
  • Avancé onglet Données collectées ,désactiver bilan de santé firefox

OpenVPN

yaourt -S openvpn networkmanager-openvpn

Les configurations PIA (private internet access)

yaourt -S private-internet-access-vpn

Pour ne pas avoir à saisir le login/mot de passe sur une connexion vpn

sudo  nano /etc/private-internet-access/login.conf
username
password

Modifier les permissions

sudo chmod 0600 /etc/private-internet-access/login.conf
sudo chown root:root /etc/private-internet-access/login.conf

Exécutez pia -a en tant que root.

sudo -s
pia -a

Si vous avez installé networkmanager, il créera les fichiers de configuration pour networkmanager. Assurez-vous de redémarrer networkmanager pour les voir.

systemctl restart NetworkManager

Quoi qu’il en soit, il créera les fichiers .conf OpenVPN dans /etc/openvpn/client.

Astuce: Désactivez la connexion automatique dans les configurations en ajoutant openvpn_auto_login = False à /etc/private-internet-access/pia.conf

sudo nano /etc/private-internet-access/pia.conf
# ajouter
openvpn_auto_login = False

et relancer sous root pia -a

sudo -s
pia -a

Pour vérifier l’adresse ip renvoyé sur le navigateur http://www.ipchicken.com , elle doit être différente de votre adresse IP publique habituelle.

Tor

Installation

yaourt -S tor

Lancement et activation

sudo systemctl start tor
sudo systemctl enable tor

Navigateur Firefox

Créer un profile nommé Tor

firefox -P

Dupliquer un lanceur firefox et le renommer Firefox Tor
Avec l’éditeur de menu , modifier la commande /usr/lib/firefox/firefox -P Tor

Il faut paramétrer Firefox pour utiliser Tor
Lancer Firefox Tor
Préférences -> Avancé , onglet Réseau et Paramètres
Sélectionner Configuration manuelle du proxy
Hôte SOCKS : 127.0.0.1 Port : 9050
Pas de proxy pour : localhost,127.0.0.1
Valider par clic sur OK

Vérification par lien https://check.torproject.org/?lang=fr
Félicitations. Ce navigateur est configuré pour utiliser Tor
est le message affiché dans le cas d’un fonctionnement correct du service tor