Jeudi 27 septembre 2018 (Modifié le Vendredi 24 janvier 2020)

Firefox

Si ecryptfs est installé , il faut lier le dossier .mozilla à Private

# en mode utilisateur
cd $HOME
mv .mozilla $HOME/Private/
ln -s $HOME/Private/.mozilla .mozilla

Il faut installer “Adobe Flash Plugin”

yaourt -S flashplugin

Préférences

  • Au démarrage de firefox : Afficher une page vide
  • Moteur de recherche par défaut : DuckDuckGo

Navigation :

Décocher : Défilement automatique
Décocher : Défilement doux

Vie privée et sécurité :

Navigation privée

Modules –> Extensions

I don’t care about cookies
La réglementation de l’UE exige que tout site Web utilisant des cookies de suivi doit obtenir l’autorisation de l’utilisateur avant de les installer. Ces avertissements apparaissent sur la plupart des sites Web jusqu’à ce que le visiteur accepte les termes et conditions du site Web. Imaginez à quel point cela devient irritant lorsque vous naviguez de façon anonyme ou si vous supprimez automatiquement les cookies à chaque fois que vous fermez votre navigateur.

Ce module complémentaire supprimera ces avertissements ennuyeux de cookies de presque tous les sites Web ! Vous pouvez signaler tout site Web qui vous avertit encore des cookies : faites un clic droit et choisissez’Signaler un avertissement de cookie’ dans le menu.

QookieFix
Beaucoup de sites intègrent la solution de consentement de Quantcast mais ne proposent pas de solution simple d’opposition. Cette extension fait juste apparaitre le bouton “Je refuse”.
Cette extension simplifie le choix sur les bandeaux cookies Quantcast en faisant apparaitre un bouton « Je refuse » en plus du bouton j’accepte. Cliquer sur « Je refuse » permet de s’opposer à toutes les finalités d’un coup.

Flagfox
Affiche le drapeau du pays où est situé le serveur du site parcouru, et procure de multiples outils : vérification de la sécurité des sites, informations whois, traduction, sites semblables, validation, adresses URL courtes, et d’autres encore…

Ghostery
TrackMeNot (FACULTATIF ,nécessite un redémarrage firefox)

Ublock Origin
bloqueur de requêtes qui se veut léger et performant. Son fonctionnement « avancé » permet d’avoir un résultat similaire à RequestPolicy Continued (voir ci-dessous). Le mode de fonctionnement « normal » est celui habituellement utilisé par les bloqueurs de publicités, à savoir l’utilisation de listes noires. Les listes chargées par défaut sont EasyList, Peter Lowe’s Adservers, EasyPrivacy et Malware domains et certaines de ces listes ont pour objet de contrecarrer le pistage. Il permet également d’empêcher les fuites d’adresse IP liées à l’utilisation de WebRTC

Cookies autorisation
La réglementation européenne exige que tout site web utilisant des cookies doit obtenir l’autorisation de l’utilisateur avant de les installer. Ces avertissements apparaissent sur la plupart des sites Web jusqu’ à ce que le visiteur accepte les termes et conditions du site Web. Imaginez à quel point cela devient irritant lorsque vous surfez anonymement ou si vous supprimez automatiquement les cookies chaque fois que vous fermez le navigateur.
Ce module supprimera ces avertissements de cookies ennuyeux de presque tous les sites Web! Vous pouvez signaler tout site Web qui vous avertit encore des cookies: faites un clic droit et choisissez “Signaler un avertissement de cookie” dans le menu.

Lightbeam Lightbeam est un module complémentaire pour Firefox vous permettant de voir avec quels sites de première et tierce-partie vous interagissez sur le Web. Il vous montre les relations existant entre ces tierces parties et les sites que vous visitez.

Smart Referer
Désactiver la transmission du référent par une extension Smart Referer qui n’autorise l’usage du référent que sur le site courant).

Ajout moteur de recherche

Qwant

Ixquick : Aller sur le lien https://www.ixquick.fr/fra et cliquer sur le bouton Ajouter à Firefox et il sera dans la liste des moteurs de recherche du navigateur.

Moteur de recherche à supprimer :
Préférences –> Recherche –> Moteur de recherche
Décocher Yahoo ,Bing ,Portail Lexical

about:config

Désactiver la géolication

geo.enabled : false

Désactivation lecture auto contenu HTML5

Paramètre avancé ,saisir about:config dans la barre d’adresses, valider le fait qu’on fera attention, et chercher la clé media.autoplay.enabled
Par défaut, la valeur est sur True, double-cliquez dessus pour la passer à False (prise en compte immédiate).

ATTENTION!!! Pas de lecture possible des vidéos VIMEO

Ne stock rien dans le cache:

network.prefetch-next : False

Désactivation du prefetching DNS

Hautement recommandé :

network.dns.disablePrefetch : true

Un bon serveur DNS vous retournera l’information sous 10ms alors pourquoi requêter inutilement et potentiellement vous vendre gratuitement dans le cas d’utilisation de serveur DNS peu regardant sur la vie privée.

Désactivation des données hors connexion

Certains sites tels que office365 stockent des données sans notre avis, afin de forcer la demande à l’utilisateur :

offline-apps.allow_by_default : false

Désactivation de Pocket

Facultatif ,si cette fonctionnalité ne vous sert pas :

extensions.pocket.enabled : false

Ne pas avertir lors de la fermeture de plusieurs onglets

Facultatif :

browser.tabs.warnOnClose : false
browser.tabs.warnOnCloseOtherTabs : false

Désactivation du popup et de l’alerte de connexion non sécurisée

Facultatif :

security.insecure_field_warning.contextual.enabled : false
security.insecure_password.ui.enabled : false

Désactivation du préchargement des URL

Facultatif :

browser.urlbar.speculativeConnect.enabled : false

Firefox user-agent

Changer l’user-agent dans Firefox
L’user-agent est une chaîne de caractères que votre navigateur envoie au site que vous visitez, et qui contient diverses informations sur le navigateur et l’ordinateur.
Saisir « about:config » dans la barre d’adresses de firefox puis taper « useragent » dans le champ de recherche.
Si la clé general.useragent.override n’existe pas déjà (auquel cas un double clic dessus suffit), faites un clic-droit sur la page, puis « nouvelle » puis « chaîne de caractères » et mettez general.useragent.override pour le nom.
Pour la valeur, mettez ce que vous voulez.
Si vous voulez vous identifier comme Chrome sous Windows 8, mettez :

Mozilla/5.0 (Windows NT 6.2; Win64; x64) AppleWebKit/537.36 (KHTML, like Gecko) Chrome/32.0.1667.0 Safari/537.36

Pour Firefox Mobile sous Android, mettez :

Mozilla/5.0 (Android; Mobile; rv:26.0) Gecko/26.0 Firefox/26.0

Pour Opera sous GNU/Linux :

Opera/9.80 (X11; Linux x86_64; Edition Linux Mint) Presto/2.12.388 Version/12.16

Pour revenir à la valeur par défaut, faites un clic droit sur cette clé et « réinitialiser ».

WebRTC

Désactiver le WebRTC «Web Real-Time Communication» qui permet le partage vocal, vidéo et P2P via votre navigateur, cette fonctionnalité peut également révéler votre adresse IP réelle via les requêtes STUN du navigateur, même si vous utilisez un service VPN

media.peerconnection.enabled = false  

Désactiver les suggestions des moteurs de recherche

browser.search.suggest.enabled : false

Moteur de recherche

Autres suggestions

About config

  • browser.cache.disk.enable = false (désactive le cache disk)
  • browser.cache.disk.capacity = 0 (interdit le cache disk)
  • browser.cache.memory.enable = true (active le cache de la ram, accélère Mozilla)
  • browser.cache.memory.capacity ou browser.cache.memory.max_entry_size = 20000 (Ram pour le cache)
  • browser.cache.offline.enable = false (Désactive le cache offline)
  • browser.cache.offline.capacity = 0 (interdit le cache offline)
  • network.http.sendRefererHeader = 0 (n’informe pas le site de vos ancien site visité)
  • browser.sessionhistory.max_entries = 5 (Nombre de pages pour revenir en arrière sur le même onglet)
  • browser.display.use_document_fonts = 0 (Ne pas utiliser les polices du pays)
  • privacy.trackingprotection.enabled = true (activer la protection contre le pistage)
  • extensions.getAddons.cache.enabled = false (ne pas autoriser les add-ons a utiliser le cache)
  • network.dns.disableIPv6 = True (accélère la connexion)
  • browser.tabs.closeWindowWithLastTab = false (Ne pas fermer Firefox à la fermeture du dernier onglet, si vous trouvez cela pratique)
  • network.manage-offline-status = false (Empêcher la mise « hors connexion » en cas de coupure réseau)
  • browser.urlbar.maxRichResults = 0 (Désactiver la barre intelligente)
  • browser.urlbar.matchOnlyTyped = true (plus là?)
  • xpinstall.signatures.required = False (pour accepter les extensions non signées)
  • xpinstall.whitelist.required = False (pour ne pas utiliser la liste blanche)
  • extensions.legacy.enabled = true (si l’on veut faire fonctionner des anciens add-ons qui n’ont pas encore évolué vers le format WebExtensions)
  • privacy.resistFingerprinting = true (rendre Firefox plus résistant aux empreintes digitales des navigateurs)
  • privacy.firstparty.isolate = true (isoler les cookies dans le premier domaine de la partie, ce qui empêche le suivi sur plusieurs domaines mais fait aussi beaucoup plus)
  • media.navigator.enabled = false (empêchera les sites Web de suivre l’état du microphone et de la caméra de votre appareil)
  • webgl.disabled = true (WebGL représente un risque de sécurité potentiel. C’est pourquoi il est préférable de le désactiver, de plus il peut être utilisé pour identifier votre appareil par des empreintes digitales)

Extensions

Les Add-ons Firefox pour une navigation sécurisée

Pour bien faire, il y en a 3 qui sont absolument obligatoires, pour votre sécurité et le respect de votre vie privée:

  • uBlock Origin : Bloque les pubs, bloque les malwares et accélère la navigation. Vous pouvez vous rendre ici afin de rajouter des filtres: https://filterlists.com/
  • HTTPS Everywhere : active automatiquement le chiffrement HTTPS sur les sites le prenant en charge, même lorsque vous saisissez une URL ou cliquez sur un lien sans préfixe « https: ».
  • NoScript : L’indispensable. La meilleure sécurité possible pour un navigateur web. Ce module autorise le contenu actif des sites auxquels vous faites confiance et protège des attaques par XSS et détournement de clic, « Spectre », « Meltdown » et d’autres failles JavaScript. Un peu contraignant au début, mais vous vous y ferez vite (pensez à mettre en fiable les sites sûr).

Ceci étant dit, je rajoute aussi, en règle générale:

  • Cookies Autodelete : Efface les cookies a chaque fermeture d’un onglet.
  • Clear Flash Cookies : Efface les cookies LSO, les cookies caché pas connu. (remplace le regretté Better Privacy).
  • Files MD5 SHA1 Calculate & Compare : Qui est utile aussi, pour voir si le fichier que vous avez téléchargé est le bon et s’il est complet.
  • Privacy Badger : Bloque les traceurs invisibles.
  • Ghostery : Ghostery est une puissante extension de protection de la vie privée. Bloquez les publicités, déjouez les outils de pistage et accélérez les sites Web.
  • Requestblock : Permet de bloquer les requêtes “cross-site” nécessite Noscript (remplace Request Policy).
  • Referer Modifier : Permet de mentir sur la page d’où nous venons (remplace RefControl).
  • Show-my-ip : pour voir son ip (Pratique lorsque l’on a un vpn).

Ensuite en option, vous pouvez aussi rajouter:

  • Wot : Il vous renseigne les sites Web fiables, sur la base de l’expérience de millions d’utilisateurs à travers le monde.
  • Lightbeam : Il permet de voir avec quels sites de première et tierce-partie vous interagissez sur le Web. Il vous montre les relations existant entre ces tierces parties et les sites que vous visitez. Avec protection contre le pistage.
  • User Agent Switcher : Pour faire croire que vous utiliser un autre OS/navigateur ou un autre appareil.
  • AnonymoX : Si vous n’avez pas de VPN, vous avez plusieurs de choix de proxies anonymes.
  • Tap Translate : Si, comme moi, vous êtes pas trop doué avec l’anglais, et les autres langues aussi.
  • Decentraleyes : Protège du pistage lié aux diffuseurs de contenus « gratuits », centralisés (attention peut avoir conflit avec Ghostery).
  • French Spelling Dictionary : Pour se faire corriger ses fautes d’orthographe, afin de participer proprement à notre forum par exemple…

Firefox - Importer un certificat client

Ouvrir le navigateur firefox
ff
ff
ff
ff
ff
ff
ff
ff

Lors de l’ouverture d’un site “sensible” ,le certificat client s’affiche , cliquer sur OK
ff

Si vous ne souhaitez plus valider le certificat à chaque ouverture
ff

Liens

Thunderbird

ATTENTION version 60 et + de Thunderbird

Modules complémentaires Thunderbird

CardBook

CardBook
Un nouveau carnet d’adresses pour Thunderbird basé sur les standards vCard et CardDAV.

Enigmail

Enigmail
Chiffrement et vérification OpenPGP de messages, pour Thunderbird et Seamonkey.

Lightning

Lightning en français :

  • Thunderbird version >=60 → lightning version 6.2 → télécharger : cd ~/Private && wget https://ftp.mozilla.org/pub/calendar/lightning/candidates/6.2b6-candidates/build1/linux-x86_64/lightning-6.2b6.fr.xpi
  • Sur Thunderbird, aller sur Outils → Modules complémentaires et cliquer sur la fenêtre déroulante , petite roue (Outils pour tous les modules) → Installer un module depuis un fichier
  • Sélectionner le fichier lightning-6.2b6.fr.xpi , Ouvrir et Installer maintenant
  • Redémarrer maintenant pour la prise en charge

Import/Export filtres de message

Exporter puis importer les filtres des mails sous Thunderbird. Il faut savoir que par défaut, la fonctionnalité n’est pas présente dans Thunderbird, nous allons donc passer par le téléchargement du module Thunderbird Message Filter Import/Export

Une fois le fichier téléchargé, se rendre dans le Gestionnaire de modules Thunderbird, cliquer sur l’engrenage en haut à droite puis sélectionner Installer un module depuis un fichier…
Sélectionner le fichier que nous venons de télécharger, celui-ci doit avoir une extension “.xpi” et dans la fenêtre “Installation d’un logiciel” on devra cliquer sur “Thunderbird…” et “Installer Mainetenant” pour valider l’installation.
Un redémarrage est nécessaire pour la prise encharge du module.

Dans la fenêtre “Filtres de messages” (Menu -> Outils -> Filtres de messages) , un bouton Exporter est présent

Firetray

Une extension de la barre d’état système pour Linux et Windows, permettant de configurer des icônes personnalisées, se cacher dans la barre au lieu de la fermer, afficher le nombre de messages non lus dans les applications de messagerie, et d’autres fonctionnalités…

Les dernières mises à jour : https://github.com/Ximi1970/FireTray/releases
Extension firetray-0.6.5.xpi (février 2019)

Caractéristiques :

  • pour toutes les applications : * afficher/masquer une seule fenêtre ou toutes les fenêtres * restaurer l’état, la position et la taille des fenêtres à leur état, leur taille et leur position d’origine * restaurer chaque fenêtre sur son bureau/espace de travail virtuel d’origine * activer les fenêtres restaurées * hide to tray on close * hide to tray on minimize * Début minimisé dans le plateau * afficher l’icône seulement lorsqu’elle est cachée dans la barre d’état système * la souris fait défiler sur l’icône de la barre d’état-civil montre/masque * icônes thématiques * menu déroulant (afficher/masquer les fenêtres individuelles, ouvrir de nouvelles fenêtres, quitter) * raccourcis clavier
  • pour les applications de courrier : * afficher le nombre de messages non lus dans l’icône de la barre d’état système * affichage de l’icône biff dans la barre des tâches lorsque de nouveaux messages sont affichés * Icône personnalisable dans la barre d’état système pour mail biff * inclure/exclure les comptes de messagerie de/vers le nombre de messages * inclure/exclure les types de dossiers de/vers le nombre de messages

Préférences :

Texte alternatif

Texte alternatif
icône email-309491_640.png Texte alternatif
Télécharger icône “email-309491_640.png”

Texte alternatif

Texte alternatif

Birdtray (Firetray Alternative)

icône Thunderbird Tray avec de nouvelles notifications par courrier électronique pour Linux

Birdtray ajoute une icône de barre d’état système pour le client de messagerie Thunderbird sous Linux (Xorg) ou Windows, qui indique le nombre de courriers électroniques non lus.
En plus de cela, Birdtray prend en charge la mise en attente des nouvelles notifications par e-mail, configurez les comptes / dossiers de messagerie pour notifier les nouveaux e-mails, etc.

FireTray et d’autres solutions pour ajouter une icône de plateau pour Thunderbird qui affiche un nombre d’e-mails non lus ont cessé de fonctionner avec Thunderbird 60.
Birdtray vérifie l’état des e-mails non lus directement en lisant la base de données de recherche d’e-mails de Thunderbird, ce qui le rend immunisé contre les modifications de l’API Thunderbird. En conséquence, Birdtray est une excellente alternative à Firetray qui ne devrait pas se casser sur les mises à jour de Thunderbird.

L’outil nécessite Qt5 (5.6 ou supérieur) et est actuellement considéré comme un logiciel alpha - ce n’est plus le cas, Birdtray est maintenant considéré comme stable.

Caractéristiques de Birdtray:

  • Icône de plateau Thunderbird avec compteur de courrier électronique non lu
  • L’icône de la barre d’état peut clignoter (clignoter) lorsque de nouveaux e-mails sont reçus. avec vitesse de clignotement configurable
  • Comptes configurables / dossier de messagerie pour lequel il doit vérifier les nouveaux e-mails
  • Couleurs de police de comptage non lues configurables pour différents comptes de messagerie
  • Peut masquer et restaurer la fenêtre Thunderbird en double-cliquant sur l’icône de la barre d’état ou à partir du menu contextuel de l’icône de la barre d’état
  • Peut démarrer automatiquement Thunderbird lors du lancement de Birdtray et fermer Thunderbird lorsque vous quittez l’icône de la barre d’état
  • Icône de plateau configurable (pour les icônes normales et non lues)
  • Peut détecter si Thunderbird a été accidentellement fermé
  • Répéter les nouvelles notifications par e-mail pendant une durée prédéfinie
  • Permet d’ajouter des modèles d’e-mails préconfigurés dans la barre d’état pour un accès rapide (nouvel onglet E-mail dans Birdtray - nécessite de redémarrer Birdtray après l’ajout de nouveaux e-mails préconfigurés)

Il convient également de noter que cela peut prendre quelques secondes jusqu’à ce que l’icône de la barre d’état vous avertisse des nouveaux e-mails, car Thunderbird doit mettre à jour la base de données avant que Birdtray ne puisse “voir” qu’un nouvel e-mail est arrivé.

L’onglet des versions de Birdtray GitHub ne contient que des fichiers binaires pour Windows (et source).

Birdtray est disponible dans les référentiels pour les récentes versions de distribution Linux basées sur Debian, y compris Debian Buster et les versions plus récentes, Ubuntu 19.04, 19.10 et 20.04, Linux Mint 19. *, et plus encore. Cependant, il peut y avoir une ou deux versions derrière la dernière version. Vous pouvez l’installer en utilisant:

sudo apt install birdtray 

Birdtray est également disponible dans le référentiel Arch User

yay -S birdtray # birdtray-git

Et enfin, si vous êtes sous Linux, vous pouvez également construire Birdtray vous-même si vous le souhaitez.

Comment configurer l’icône de la barre d’état Birdtray Thunderbird

Avant de commencer avec Birdtray, assurez-vous que votre adresse e-mail est déjà configurée dans Thunderbird, sinon cela ne fonctionnera pas.

La première chose que vous devrez faire est d’ajouter votre profil Thunderbird dans Birdtray.
Pour ce faire, lancez Birdtray et dans le menu d’icônes de la barre d’état, sélectionnez Settings

Birdtray prend en charge 2 méthodes d’analyse de vos e-mails pour afficher les notifications par e-mail non lues:

  • Utilisation de Mork Parser pour indexer des fichiers.
    Avec Thunderbird 68+, l’analyseur basé sur sqlite ne fonctionne plus, vous devrez donc changer l’option d’ Unread notification parser de sqlite à mork
    Pour ce faire, ouvrez Birdtray, passez à l’onglet Surveillance et sélectionnez à l’ using Mork index files sous Method to parse unread notifications . Ensuite, cliquez sur Add :

Avec Birdtray 1.7.0 et plus récent, vos comptes de messagerie de votre profil ~/.thunderbird devraient être répertoriés, vous permettant de sélectionner ceux pour lesquels vous souhaitez être averti:



C’est tout ce que vous devez faire pour que Birdtray fonctionne. Vous voudrez peut-être modifier certains de ses autres paramètres, selon vos besoins.

Il convient également de noter que par défaut, Birdtray n’est pas configuré pour démarrer automatiquement Thunderbird au démarrage de Birdtray, pour masquer / afficher la fenêtre Thunderbird lorsque vous cliquez sur l’icône de la barre d’état, masquer la fenêtre Thunderbird lorsqu’elle est minimisée, etc. Vous pouvez activer toutes ces options dans les paramètres Birdtray, sous l’onglet Hiding .


Icône :

Contacts

A partir de la version 68, de nombreux modules ne sont plus valides notamment cardbook et firetray.

Remplacement de cardbook , on va installer les modules “tbSync” et “Provider caldav carddav”

Paramétrage : Outils → Préférences des modules → TbSync


Cliquer sur “Account actions”

Sélection “Caldav…”

Sélection “Manual configuration” et suivant

Remplir et cliquer sur “Terminer”
on n’est pas obligé d’utiliser calendrier (caldav) et contacts (carddav)

Vous avez un nouveau carnet d’adresses

Thunderbird 68+

Mozilla Thunderbird

« Mozilla Thunderbird (prononciation : /mɒd.ˈzɪl.ə ˈθʌn.də.bɜː(ɹ)d/) est un client de messagerie, libre, distribué gratuitement par la fondation Mozilla et issu du projet Mozilla. Consacré à l’origine au courrier électronique, aux groupes de discussion et aux flux RSS et Atom, il s’est au fil du temps équipé de fonctionnalités supplémentaires telles qu’un agenda, un gestionnaire de tâches et une messagerie instantanée, lui conférant désormais le titre de collecticiel. » Merci Wikipédia.

On saute directement à 68.0 depuis les versions 60.x qui succédaient aux version 52.x, pour coller aux versions de Firefox.

Nouveautés

Pièces jointes

Pour la gestion des pièces jointes, il y a désormais plus d’options disponibles : vous pouvez « détacher » une pièce jointe pour la stocker dans un dossier différent tout en maintenant un lien vers la nouvelle localisation et vous pouvez ouvrir le dossier contenant le fichier détaché via le menu de la souris.

Pièces jointes

Calendrier

Les données de fuseaux horaires peuvent maintenant inclure des changements passés et à venir. Tous les changements de fuseaux horaires de 2018 à 2022 sont inclus.

Messagerie instantanée

Dans l’onglet de messagerie instantanée, une vérification orthographique individuelle peut être sélectionnée dans chaque conversation.

Autres nouveautés

En vrac, la version 68.0 apporte un paquet de nouvelles choses :

  • marquer comme lus tous les dossiers d’un compte ;
  • lancement périodique des filtres et amélioration des journaux (logs) de filtres ;
  • authentification OAuth2 pour Yandex ;
  • les packs de langues peuvent maintenant être sélectionnés depuis les options avancées — la préférence intl.multilingual.enabled doit être activée (ainsi que mettre « faux » pour extensions.langpacks.signatures.required) ;
  • les paquets MSI et l’installateur pour les Windows 64 bits sont maintenant disponibles, voir la page Thunderbird pour les organisations pour plus de détails ;
  • ajout d’un moteur de politique de personnalisation pour Thunderbird permettant le déploiement dans les environnements d’entreprises utilisant les politiques de groupe (GPO) de Windows ou un fichier JSON multi‐plate‐forme ;
  • le maintien de connexion TCP (keepalive) pour le protocole IMAP.
  • la gestion complète d’Unicode pour les interfaces MAPI, avec une nouvelle prise en charge pour MAPISendMailW ;
  • pour protéger vos données de profil contre une descente de version, Thunderbird 68 pourra afficher un message « Vous avez lancé une version ancienne de Thunderbird » et interdire l’ouverture du profil — contournement : démarrez avec l’option --allow-downgrade (voir l’article de support pour les détails).

Changements

Onglet de préférences

Les options/préférences de Thunderbird ont été converties depuis une fenêtre de dialogue vers son propre onglet dédié. Le nouvel onglet de préférences fournit plus d’espace, ce qui permet un contenu mieux organisé et un visuel plus cohérent avec le reste de Thunderbird. Le nouvel onglet de préférences rend également plus facile le multi‐tâche sans perdre trace de vos préférences quand vous changez de fenêtre.

Onglet d’options

Thème sombre

Le thème sombre disponible dans Thunderbird a été amélioré avec un panneau de fils de messages sombre et de nombreux autres détails.

Améliorations du thème sombre

Prise en charge des modules complémentaires, thèmes et dictionnaires

Prise en charge des modules complémentaires

Les modules complémentaires ne seront pris en charges que si leurs auteurs les ont adaptés.

Prise en charge des dictionnaires

Seuls les dictionnaires WebExtension sont désormais pris en charge. À la fois addons.mozilla.org et addons.thunderbird.net fournissent des dictionnaires WebExtension.

Prise en charge des thèmes

Seuls les thèmes WebExtension sont à présent pris en charge. Les sites addons.mozilla.org et addons.thunderbird.net fournissent maintenant des thèmes WebExtension.

Autre

L’interface utilisateur d’installation des modules complémentaires a été modifiée.

Thunderbird 68 apporte un changement majeur au menu de l’application, alias « menu hamburger ». Le nouveau menu est un simple panneau avec des icônes et des séparateurs, ce qui en améliore l’organisation et rend la navigation plus aisée. Le menu est à présent plus tangible grâce à l’animation engageante et moderne qui se déclenche au survol des entrées.

Nouveau menu

Les pièces jointes Filelink qui ont déjà été téléversées peuvent à nouveau être liées plutôt que de les re‐téléverser. De même, un compte n’est plus requis pour utiliser le fournisseur Filelink par défaut WeTransfer.

Les autres fournisseurs Filelink comme Box et Dropbox ne sont pas inclus par défaut mais peuvent être ajoutés en installant leurs modules complémentaires.

Couleurs

Les couleurs de texte et de fond dans la fenêtre de composition et les couleurs personnalisées des étiquettes (tags) ne sont plus restreintes à une matrice fixe de 10 × 7 de couleurs HTML. Thunderbird prend désormais en charge toutes les couleurs dans toute l’application. Cela signifie que le changement des couleurs de texte de vos courriels se fera vers n’importe quelle couleur que vous souhaitez, ou que vous pourrez changer la couleur des tags pour la nuance selon votre cœur.

Sélecteur de couleurs

Les couleurs de composition de texte et de fond ne sont plus envoyées par défaut. Nouvelle option dans Outils > Options, « Composition ».

Calendrier

Lightning, le module complémentaire de gestion de calendrier de Thunderbird, utilise désormais le même schéma de numérotation de version. Et l’interface pour le dialogue d’événements a subi quelques améliorations.

Autres changements

  • améliorations lors de l’entrée, sélection et effacement des destinataires dans la fenêtre de composition ;
  • détection améliorée des tentatives d’hameçonnage (phishing) pour les messages d’une certaine forme ;
  • amélioration des avertissements d’arnaque ;
  • répondre à soi‐même va maintenant chercher toutes les identités (valeur par défaut de la préférence mailnews.reply_to_self_check_all_ident changée à « vrai ») ;
  • Maildir utilise désormais l’identifiant du message comme nom de fichier et « eml » comme extension ;
  • seuil d’auto‐compression accru de 20 Mio à 200 Mio.

Correctifs

Les problèmes suivant ont été réparés :

  • le choix de colonne et d’ordre de tri dans le dialogue « Recherche de messages » est perdu après redémarrage ;
  • l’indexation globale peut provoquer de fortes charges processeur dans certaines circonstances ;
  • les étiquettes (tags) positionnées dans les dossiers IMAP sont parfois non visibles des autres utilisateurs ;
  • le bouton « Contribuer » dans les détails d’un module complémentaire ne fonctionne pas ;
  • le mot de passe SMTP n’est pas supprimé en cas de suppression de compte ou s’il y a un changement de serveur ou de nom d’utilisateur ;
  • la conversion du stockage Mbox vers Maildir ne fonctionne pas si l’intégration de Windows Search est active ;
  • les courriels ne sont pas vidés de la corbeille en utilisant Maildir — les autres problèmes d’effacement liés à Maildir peuvent persister ;
  • quand l’envoi de message a échoué pour une raison de sécurité, seule une « erreur inconnue » était affichée ; maintenant, plus de détails sont donnés ;
  • améliorations du message SMTP 5.7.1 ;
  • calendrier : les connexions multiples avec différents utilisateurs vers le même serveur CalDAV ne fonctionnent pas ;
  • messagerie instantanée : authentification XMPP réparée quand on utilise SASL.

Problèmes connus

Les problèmes suivants n’ont pas encore été corrigés :

  • l’édition d’étiquettes (tags) ne fonctionne pas (sera corrigé en version 68.1) ;
  • le déplacement des messages depuis le dialogue de résultats de « Rechercher des messages » ne fonctionne pas (sera corrigé en version 68.1) ;
  • des problèmes avec les listes de types de contenu et leurs actions pour les pièces jointes entrantes (sera corrigé en version 68.1).