Vendredi 23 novembre 2018 (Modifié le Vendredi 23 novembre 2018)

yunohost backup 2017-02-16

Les sauvegardes

Prérequis : vérifier que le dossier archives existe bien dans le dossier /home/yunohost.backup/ sinon le créer via un

sudo mkdir /home/yunohost.backup/archives

Lancer la sauvegarde via

sudo yunohost backup create

Un fichier portant un numéro et une extension .tar.gz est crée (exemple 1452694078.tar.gz)

Cette archive contient une copie des dossiers suivants et fichiers de configurations dans les répertoires suivants

  • cron
  • home (car les données d’owncloud se trouvent dans /home/yunohost.apps/owncloud par exemple)
  • ldap
  • mail
  • mysql
  • nginx
  • ssh
  • ssowat
  • xmpp
  • yunohost

Cette sauvegarde sous forme d’archive est à copier sur un autre support (support mémoire, répertoire réseau…)

Pour récupérer une sauvegarde depuis son serveur vers le /home de son ordinateur (avec 1234 comme port SSH ; avec IP_ou_NDD comme adresse IP [locale ou pas] ou NDD son Nom De Domaine ; avec $USER son nom d’utilisateur ; avec aaaammjj-hhmmss comme par exemple 20161002-084907 [nom de la sauvegarde YunoHost]) :

scp -P 1234 root@IP_ou_NDD:/home/yunohost.backup/archives/aaaammjj-hhmmss.tar.gz /home/$USER
scp -P 1234 root@IP_ou_NDD:/home/yunohost.backup/archives/aaaammjj-hhmmss.info.json /home/$USER

Sur le même principe que précédemment, envoyer une sauvegarde depuis le /home de son ordinateur vers son serveur (s’assurer que le dossier archive existe bien sinon lancer une première sauvegarde ou bien en dernier recours créer le dossier en root : mkdir /home/yunohost.backup/archives) :

scp -P 1234 /home/$USER/aaaammjj-hhmmss.info.json root@IP_ou_NDD:/home/yunohost.backup/archives
scp -P 1234 /home/$USER/aaaammjj-hhmmss.tar.gz root@IP_ou_NDD:/home/yunohost.backup/archives

Restaurer yunohost

Le lien https://github.com/YunoHost/doc/blob/master/backup.md

Migrer sur un nouveau serveur yunohost
Après avoir installé yunohost (sans postinstall) sur une debian serveur

Créer le dossier backup

sudo mkdir -p /home/yunohost.backup/archives

Déposer dans ce dossier les fichiers de backup : nomFichierBackup.info.json et nomFichierBackup.tar.gz
Dans le cas d’un test sur serveur virtuel avec un partage réseau

sudo ln -s /media/sf_partage/nomFichierBackup.info.json /home/yunohost.backup/archives/
sudo ln -s /media/sf_partage/nomFichierBackup.tar.gz /home/yunohost.backup/archives/

Lancer la procédure de restauration

sudo yunohost backup restore nomFichierBackup

Patienter …

Maintenance nextcloud

Maintenance nextcloud

Sauvegarde nextcloud (backup)

Backing up nextcloud

Pour sauvegarder une installation de Nextcloud, il vous faut connaître les éléments principaux , au nombre de quatre :

  • Le dossier de configuration
  • Le dossier de données
  • La base de données
  • Le dossier thème

Sauvegarde des dossiers
Il vous suffit de copier vos dossiers de configuration, de données et de thème (ou même votre dossier d’installation et de données Nextcloud entier) vers un endroit en dehors de votre environnement Nextcloud. Vous pouvez utiliser cette commande:

rsync -Aax nextcloud/ nextcloud-dirbkp_`date +"%Y%m%d"`/

Sauvegarde de la base de données MySQL/MariaDB
MySQL ou MariaDB, qui est un remplacement MySQL, est le moteur de base de données recommandé. Pour sauvegarder MySQL/MariaDB:

mysqldump --lock-tables -h [server] -u [username] -p[password] [db_name] > nextcloud-sqlbkp_`date +"%Y%m%d"`.bak

Restauration nextcloud

Restoring nextcloud

Pour restaurer une installation de Nextcloud, vous devez restaurer les quatre éléments principaux:

  • Le répertoire de configuration
  • Le répertoire des données
  • La base de données
  • Le répertoire des thèmes

Remarque :Vous devez avoir à la fois le répertoire de base de données et de données. Vous ne pouvez pas terminer la restauration à moins que vous ayez ces deux.

Lorsque vous avez terminé votre restauration, consultez la section Setting Strong Directory Permissions section of Installation Wizard.

A-Restauration des dossiers

Remarque : Ce guide suppose que votre sauvegarde précédente est appelée “nextcloud-dirbkp”

Il vous suffit de copier votre dossier de configuration et de données (ou même tout votre dossier d’installation et de données Nextcloud) dans votre environnement Nextcloud. Vous pouvez utiliser cette commande:

rsync -Aax nextcloud-dirbkp/ nextcloud/

B-Restaurer la base de données

Remarque : Ce guide suppose que votre sauvegarde précédente est appelée “nextcloud-sqlbkp.bak”

Pour restaurer MySQL:

mysql -h [server] -u [username] -p[password] [db_name] < nextcloud-sqlbkp.bak

Migration vers un serveur différent

Migrating to a different server

Si nécessaire, Nextcloud peut être migré vers un serveur différent.
Un cas d’utilisation typique serait un changement de matériel ou une migration d’un serveur virtuel vers un serveur physique.
Toutes les migrations doivent être effectuées avec Nextcloud hors ligne et aucun accès n'est effectué.

La migration en ligne est prise en charge par Nextcloud uniquement lors de la mise en œuvre des solutions de cluster et des solutions HA standard avant que Nextcloud ne soit installé pour la première fois.

Pour commencer, soyons précis sur le cas d’utilisation. Une occurrence configurée de Nextcloud s’exécute de manière fiable sur une machine. Pour une raison quelconque (par exemple, une machine plus puissante est disponible, mais un déplacement vers un environnement en cluster n’est pas encore nécessaire), l’instance doit être déplacée vers une nouvelle machine. Selon la taille de l’occurrence de Nextcloud, la migration peut prendre plusieurs heures. Comme condition préalable, on suppose que les utilisateurs finaux atteignent l’occurrence de Nextcloud via un nom d’hôte virtuel (un enregistrement CNAME dans DNS) qui peut être pointé vers le nouvel emplacement. Il est également supposé que la méthode d’authentification (par exemple LDAP) reste la même après la migration.

Attention A aucun moment aucune modification au système ORIGINAL est requise SAUF mettre Nextcloud en mode de maintenance. Cela garantit que, en cas d’incident imprévu, vous pouvez revenir à votre installation existante et fournir à vos utilisateurs un Nextcloud courant tout en déboguant le problème.

1-Configurez la nouvelle machine avec le système d’exploitation souhaité, installez et configurez le serveur Web ainsi que PHP pour Nextcloud (par exemple les autorisations ou les limites de taille de téléchargement) et assurez-vous que la version PHP correspond à la configuration prise en charge par Nextcloud et que toutes les extensions PHP pertinentes sont installées. Installez également la base de données et assurez-vous qu’elle est une configuration prise en charge par Nextcloud. Si votre machine d’origine a été installée récemment, il suffit de copier cette configuration de base pour une meilleure pratique.

2-Sur la machine d’origine.
Activez d’abord le mode de maintenance.
Après avoir attendu 6-7 minutes pour que tous les clients de synchronisation aient connaissance du passage en mode maintenance, arrêtez l’application et/ou le serveur Web qui dessert Nextcloud.

3-Créez un dump à partir de la base de données et copiez-le sur la nouvelle machine. (Voir Sauvegarde Nextcloud et Restauration Nextcloud).

4-Copiez tous les fichiers de votre occurrence de Nextcloud, les fichiers de programme Nextcloud, les fichiers de données, les fichiers journaux et les fichiers de configuration vers la nouvelle machine (Voir Sauvegarde Nextcloud et Restauration Nextcloud).
Les fichiers de données doivent conserver leur horodatage d’origine (cela peut se faire à l’aide de rsync avec l’option -t) sinon les clients redémarreront tous les fichiers après la migration.
Selon la méthode d’installation d’origine et le système d’exploitation, les fichiers sont situés dans des emplacements différents.
Sur le nouveau système assurez-vous de choisir les endroits appropriés. Si vous modifiez des chemins, assurez-vous d’adapter les chemins du fichier config.php de Nextcloud.

Remarque: Cette étape peut prendre plusieurs heures, selon votre installation.

5-Tout en maintenant Nextcloud en mode maintenance (confirmer!) Et AVANT de changer l’enregistrement CNAME dans le DNS, démarrez la base de données, le serveur Web/ serveur d’application sur la nouvelle machine et pointez votre navigateur Web vers l’instance Nextcloud migrée.
Vérifiez que vous voyez le mode de maintenance notice, qu’une entrée de journal est écrit par le serveur Web et Nextcloud et qu’aucun message d’erreur n’est produit. Ensuite, sortez Nextcloud du mode maintenance
Connectez-vous en tant qu’administrateur et confirmez la fonction normale de Nextcloud.

6-Changer l’entrée CNAME dans le DNS pour pointer vos utilisateurs vers le nouvel emplacement.

Les problèmes de restauration yunohost

Le fichier diffie-hellman /etc/ssl/private/dh4096.pem n’est pas dans la sauvegarde