Vendredi 24 janvier 2020

UNIX/Linux: Comment installer et configurer mutt

Mutt est connu pour être un client de messagerie rapide et hautement configurable, et comme il est basé sur du texte, il est idéal pour vérifier rapidement les e-mails via SSH.

Installation mutt

sudo pacman -S mutt

Configuration de mutt

  1. Le fichier de configuration de mutt se trouve dans le répertoire de base de chaque utilisateur sous la forme ~/.muttrc
    Voici un exemple de configuration pour le fichier .muttrc.C’est tout ce dont vous avez besoin pour que mutt soit opérationnel.

    nano ~/.muttrc

 # À propos de moi
 set from = "user@domain.com"
 set realname = "Firstname Lastname"

 # Mes informations d'identification
 set smtp_url = "smtp://user@domain.com@smtp.domain.com:587/"
 set smtp_pass = "mot de passe"
 set imap_user = "user@domain.com"
 set imap_pass = "mot de passe"

 # Mes boîtes aux lettres
 set folder = "imaps://imap.domain.com:993"
 # set folder = "imaps://user@imap.domain.com:993"  # plusieurs utilisateurs dans le domaine
 set spoolfile = "+ INBOX"


 # Où mettre les trucs
 set header_cache = "~/.mutt/cache/headers"
 set message_cachedir = "~/.mutt/cache/bodies"
 set certificate_file = "~/.mutt/certificates"

 # Etc
 set mail_check = 30
 set move = no
 set imap_keepalive = 900
 set sort = threads
 set editor = "nano"

 # Bootstrap GnuPG
 # source ~/.mutt/gpg.rc 
  1. Une fois la configuration terminée, créez le répertoire de cache.

# mkdir -p ~ / .mutt / cache

Vérifier

Pour vérifier si tout est correctement configuré, envoyez un e-mail de test à partir du serveur.

echo "" | mutt -s "sujet" -i body.txt destinataire@example.com -a attachment.txt

  • -s utilisé pour spécifier l’objet du courrier.
  • -i utilisé pour spécifier le fichier contenant le corps du message.
  • -a utilisé pour spécifier le fichier joint.

Quelques autres options couramment utilisées avec mutt sont:

  • -b utilisé pour ajouter l’adresse Cci.
  • -c utilisé pour ajouter l’adresse Cc.
  • -e si vous souhaitez spécifier l’adresse de l’expéditeur (autre chose que par défaut).

Les mots de passe

Il peut être intéressant de “cacher” les mots de passe

Créer un répertoire et le fichier qui contiendra le mot de passe

mkdir -p ~/Private/mdp/mutt
touch ~/Private/mdp/mutt/user@domain.com # qui contiendra le mot de passe
chmod 600 ~/Private/mdp/mutt/user@domain.com

Modifier le fichier ~/.muttrc

en -

 set smtp_pass = "mot de passe"
 set imap_pass = "mot de passe"

en +

 set smtp_pass = "`cat ~/Private/mdp/mutt/user@domain.com`"
 set imap_pass = "`cat ~/Private/mdp/mutt/user@domain.com`"